L’Isolation des Combles : Guide complet (2024)

Carrousel de photos représentant des combles perdus, et des combles aménageables

Souvent négligés, les combles représentent un potentiel considérable pour améliorer le confort thermique des habitations et réduire les factures énergétiques. Véritable bouclier contre les déperditions de chaleur en hiver et les surchauffes en été, l’isolation des combles constitue un investissement judicieux pour les propriétaires désireux d’un confort optimal tout en faisant des économies d’énergies. Que vous disposiez de combles perdus ou aménageables, des solutions performantes s’offrent à vous, avec des techniques et des matériaux adaptés à chaque configuration.

  • Importance de l’isolation : Les combles sont responsables d’une part importante des déperditions de chaleur (25 à 30%). L’isolation permet de réduire les pertes énergétiques, d’améliorer le confort et de faire des économies.
  • Types de combles -> 1) Combles perdus : Espaces non habitables, isolation généralement réalisée par soufflage. 2) Combles aménagés : Espaces habitables, isolation généralement par l’intérieur (entre chevrons ou sous rampants).
  • Choix de l’isolant : Plusieurs matériaux isolants disponibles tels que la laine de verre, laine de roche, ouate de cellulose, isolants synthétiques. Le choix dépend des besoins spécifiques du projet.
  • Techniques d’isolation -> 1) Soufflage : Projection d’isolant en vrac, idéal pour les combles perdus. 2) Pose entre chevrons/sous rampants : Pose de panneaux ou rouleaux d’isolant, adaptée aux combles aménagés. 3) Isolation par l’extérieur : Pose de l’isolant sur la face extérieure de la toiture.
  • Avantages de l’isolation des combles : Confort thermique, économies d’énergie, valorisation du bien immobilier, protection de la charpente, amélioration de l’étanchéité à l’air, durabilité de la couverture, aspect écologique.
  • Aides financières : MaPrimeRénov’, CEE, éco-PTZ, TVA à taux réduit.
  • Choix du professionnel : Privilégier des entreprises RGE qualifiées et expérimentées.
  • Réglementation : Respecter la Réglementation Thermique des bâtiments Existants pour les rénovations (RTE) et la RE2020 pour les constructions neuves.
  • Conseils : Faire appel à un professionnel qualifié, choisir un isolant performant, se renseigner sur les aides financières, veiller à la ventilation des combles.

Pourquoi doit-on isoler les combles ?

Schéma des déperditions thermiques des combles

 

Nous savons que les combles représentent une zone critique en matière de déperditions thermiques. En effet, 25 à 30% de la chaleur d’une maison non isolée s’échappe par le toit, l’air chaud ayant naturellement tendance à monter. C’est pourquoi nous considérons l’isolation des combles comme une intervention prioritaire pour garantir la performance énergétique et le confort de votre habitation.

Une isolation performante agit comme une barrière thermique, empêchant la chaleur de s’échapper par le toit en hiver et limitant l’entrée de la chaleur extérieure en été. Ce contrôle des échanges thermiques assure un confort optimal tout au long de l’année, tout en réduisant considérablement les besoins de chauffage et de climatisation.

L’impact sur votre facture énergétique est indéniable :

Une isolation des combles réalisée dans les normes et les règles techniques peut vous faire économiser jusqu’à 30% sur vos dépenses de chauffage et de climatisation. C’est un investissement intéressant qui se traduit par un retour sur investissement rapide et durable.

✅ Les avantages d'isoler les combles

Les avantages d’une isolation des combles sont multiples :

  • Réduction des déperditions de chaleur : L’isolation retient la chaleur à l’intérieur en hiver, limitant les pertes énergétiques et assurant un confort thermique idéal.
  • Diminution des factures de chauffage : Grâce à une meilleure isolation, les besoins en chauffage sont réduits, ce qui se traduit par des économies significatives sur la facture énergétique, pouvant atteindre 30%.
  • Amélioration du confort en été : L’isolation limite l’entrée de la chaleur extérieure en été, maintenant une température intérieure agréable et réduisant les besoins de climatisation.
  • Valorisation du bien immobilier : Une maison bien isolée présente une meilleure performance énergétique, ce qui contribue à augmenter sa valeur sur le marché immobilier.

Quelles sont les différentes techniques pour isoler les combles

Pour les combles perdus, l’isolation par soufflage s’avère souvent la solution la plus efficace et la plus rapide. Cette technique consiste à projeter un isolant en vrac, comme la laine minérale ou la ouate de cellulose, afin de remplir l’espace disponible de manière uniforme et continue.

Pour les combles aménagés, l’isolation par l’intérieur est généralement privilégiée. L’isolant, sous forme de panneaux ou de rouleaux, est alors posé entre les chevrons ou sous les rampants de la toiture, en veillant à assurer une parfaite étanchéité à l’air et à la vapeur d’eau.

Dans certains cas, notamment lors d’une rénovation complète de la couverture, l’isolation par l’extérieur peut être envisagée. Cette technique permet d’isoler la toiture sans empiéter sur l’espace habitable, mais elle est plus complexe à mettre en œuvre. Le choix de la technique d’isolation dépendra de la configuration de vos combles, des priorités et du budget.

Quel isolant choisir pour isoler les combles ?

Produit isolant laine de verre ISOVER

Parmi les matériaux isolants les plus courants, nous retrouvons :

  • La laine de verre : reconnue pour son excellent rapport qualité-prix et sa facilité de mise en œuvre, elle est efficace pour l’isolation des combles perdus.
  • La laine de roche : plus résistante au feu et assurant une meilleure isolation phonique, elle peut être privilégiée pour les combles aménagés.
  • La ouate de cellulose : elle offre une alternative écologique aux performances thermiques et acoustiques.

 

Combles perdus et combles aménageables

Les combles peuvent avoir des configurations et des approches d’isolation différentes. Nous distinguons deux types de combles, chacun nécessitant une approche d’isolation particulière :

  1. Les Combles perdus : Ce sont des espaces non habitables caractérisés par une hauteur sous plafond réduite ou une charpente encombrante. L’isolation par soufflage est la technique privilégiée pour ces combles. Elle consiste à projeter un isolant en vrac, comme la laine minérale ou la ouate de cellulose, afin de remplir l’espace disponible de manière uniforme et rapide.
  2. Les Combles aménageables : Ce sont des espaces habitables avec une hauteur sous plafond suffisante et une charpente dégagée, offrant un potentiel d’aménagement en pièces à vivre. L’isolation par l’intérieur est généralement privilégiée pour ces combles. L’isolant, sous forme de panneaux ou de rouleaux, est posé entre les chevrons ou sous les rampants de la toiture, en veillant à assurer une parfaite étanchéité à l’air et à la vapeur d’eau.

Le choix de la technique d’isolation dépend donc de la configuration des combles et de leur utilisation prévue.

 

💶 Combien coûte l'isolation des combles ?

L’amélioration du confort thermique et la réduction des factures énergétiques passent souvent par l’isolation des combles. Mais combien coûte réellement une telle opération ?

La réponse dépend de plusieurs facteurs, tels que la superficie à isoler, le choix de l’isolant et la technique d’isolation utilisée. De même, l’accessibilité des combles et la complexité du chantier influencent également le coût de la main-d’œuvre.

Prix pour l’isolation des combles perdus

  • L’isolation des combles perdus représente une solution rentable pour minimiser les déperditions thermiques. Le coût de ce type d’isolation se situe entre 20 et 70 € / m².

Prix pour l’isolation des combles aménageables

L’isolation des combles aménageables offre une plus-value significative à votre bien en créant un espace habitable supplémentaire. Le budget à prévoir est plus conséquent :

  • Isolation par l’intérieur sous toiture : Le prix pour cette technique d’isolation se situe entre 50 et 150 € / m².
  • Isolation de la toiture par l’extérieur avec le sarking : Le coût de cette intervention se situe entre 150 et 250 € / m².
Comparaison des prix pour l’isolation des combles
Type de combles Prix Moyen
Combles perdus Entre 20 et 70 €/m²
Combles aménageables (sarking) Entre 150 et 250 €/m²
Combles aménageables (isolation sous toiture) Entre 50 et 150 €/m²

*Les prix varient en fonction de la surface, de la technique, de l’isolant et de la difficulté d’accès.

Les aides financières : un coup de pouce pour l'isolation des combles

Logo de Maprimerénov' et des CEE

Il existe différentes aides financières pour vous accompagner dans votre projet d’isolation des combles. Ces dispositifs vous permettent de réduire le coût de vos travaux et de rentabiliser plus rapidement votre investissement.

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une aide de l’État destinée à financer les travaux de rénovation énergétique des logements, dont l’isolation des combles. Le montant de la prime varie en fonction des revenus du foyer et des gains énergétiques escomptés.

MaPrimeRénov’ Copropriété

MaPrimeRénov’ Copropriété s’adresse aux copropriétés qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation énergétique, incluant l’isolation des combles. Cette aide finance une partie des travaux et permet de réduire les charges de chauffage et de climatisation pour l’ensemble des copropriétaires.

Les aides des fournisseurs d’énergie (dispositif CEE)

Le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) oblige les fournisseurs d’énergie à promouvoir les économies d’énergie auprès des particuliers. Ils proposent ainsi des aides financières pour les travaux de rénovation énergétique, dont l’isolation des combles.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt sans intérêt pour financer des travaux de rénovation énergétique, incluant l’isolation des combles. Ce prêt permet de réaliser des économies sur le coût du financement et de faciliter la réalisation des travaux.

La TVA à taux réduit

Les travaux d’isolation des combles peuvent bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5%, sous certaines conditions. Cette mesure permet de réduire le coût global des travaux et de rendre l’investissement plus accessible.

N’hésitez pas à contacter notre entreprise ARS pour plus d’informations sur les aides financières disponibles et les démarches à entreprendre pour en bénéficier.

À quels professionnels confier l’isolation de ses combles ?

Le choix du professionnel pour l’isolation de vos combles est important pour garantir la qualité et la pérennité de l’intervention. Privilégiez des entreprises de couverture qualifiées et expérimentées, disposant des certifications RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) qui attestent de leur compétence en matière de rénovation énergétique. Assurez-vous également que l’entreprise dispose des assurances nécessaires et qu’elle propose des devis détaillés et transparents.

Réglementation thermique et normes pour l'isolation des combles

La réglementation thermique impose des normes spécifiques pour l’isolation des combles, tant pour les constructions neuves que pour les rénovations.

En effet, la réglementation RT2012, désormais remplacée par la RE2020, s’applique à la construction et à l’isolation de bâtiments neufs. La Réglementation Thermique des Bâtiments Existants (RTE) régit les travaux de rénovation énergétique, y compris l’isolation des combles.

Pour les rénovations, l’épaisseur d’isolant requise dépend de la performance thermique souhaitée. Pour bénéficier des aides financières, il est nécessaire d’atteindre un certain niveau d’isolation.

Combles aménageables :

Une résistance thermique R de 6 m².K/W pour l’isolation des rampants, ce qui correspond à environ 21 cm de laine minérale.

Combles perdus :

Une résistance thermique R de 7 m².K/W pour l’isolation du plancher, soit environ 24,5 cm de laine minérale.

Il est recommandé de faire appel à un professionnel qualifié RGE pour déterminer l’épaisseur d’isolant idéale en fonction des caractéristiques de votre toiture et de vos objectifs énergétiques.

Conclusion et conseils pratiques pour l’isolation des combles

L’isolation des combles est un bon investissement pour améliorer le confort thermique de votre habitation, réduire vos dépenses énergétiques et augmenter la valeur de votre bien immobilier.

Conseils pratiques :

  • Faites appel à un professionnel qualifié RGE : Un couvreur qualifié et Reconnu Garant de l’Environnement saura vous conseiller sur la technique d’isolation la mieux adaptée, et réaliser une pose respectant les règles et les normes techniques.
  • Choisissez un isolant performant :  Optez pour un isolant avec des performances thermiques et acoustiques adaptées à vos exigences et à la configuration de vos combles.
  • Renseignez-vous sur les aides financières : De nombreuses aides existent pour réduire le coût et financer vos travaux d’isolation.
  • Assurez-vous de la bonne ventilation : Une bonne ventilation des combles est essentielle pour éviter les problèmes d’humidité et garantir la durabilité de l’isolation.

❓ FAQ

Quel est le meilleur isolant pour les combles ?

Le choix va dépendre du type de combles (perdus ou aménagés), des performances thermiques et acoustiques souhaitées, ainsi que du budget. Parmi les isolants utilisés pour l’isolation des combles les plus connus, il y a :

  • Laine de verre : Excellent rapport qualité-prix, idéale pour les combles perdus.
  • Laine de roche : Plus résistante au feu et meilleure isolation phonique, adaptée aux combles aménagés.
  • Ouate de cellulose : Isolant écologique avec de bonnes performances thermiques et acoustiques.

Combien de temps dure l’isolation des combles ?

La durée des travaux varie en fonction de la surface à isoler, de la technique de pose et de la complexité du chantier. En moyenne, comptez :

  • Combles perdus (soufflage) : Une journée pour une surface de 100m².
  • Combles aménagés (pose entre chevrons) : Plusieurs jours en fonction de la surface et de l’accessibilité.

Est-ce que l’isolation des combles est rentable ?

Oui, l’isolation des combles est un investissement rentable. Les économies d’énergie réalisées permettent de compenser le coût des travaux en quelques années, tout en améliorant le confort et la valeur du bien.

Faut-il isoler les combles perdus ?

Absolument. Les combles perdus sont responsables d’une part importante des déperditions de chaleur. Leur isolation est essentielle pour améliorer la performance énergétique du bâtiment.

Quelles sont les aides disponibles pour l’isolation des combles ?

Plusieurs aides financières peuvent alléger le coût des travaux :

  • MaPrimeRénov’ : Aide de l’État pour les travaux de rénovation énergétique.
  • CEE (Certificats d’Économies d’Énergie) : Aides proposées par les fournisseurs d’énergie.
  • Éco-PTZ : Prêt à taux zéro pour le financement des travaux de rénovation énergétique.
  • TVA à taux réduit : Taux de TVA à 5,5% sous certaines conditions.

Lire Aussi :

Logo ARS et logo Qualibat RGE

ARS Lille
Zone d’activités London Park
60 rue de Londres N°14
59000 Lille

03.20.95.25.73 contact@ars-toiture.fr

Services

  • Couverture
  • Zinguerie
  • Charpente
  • Rénovation
  • Extension
  • Réfection
  • Étanchéité
  • Bardage
  • Bac Acier
  • Isolation
  • Fenêtres
  • EPDM
  • Gouttière/Chéneau