Toiture en Ardoise : Caractéristiques, Prix, Avantages, Inconvénients

Photo d'une toiture en ardoise
En France, les toitures sont faites avec des matériaux différents, selon les régions.
Si les tuiles dominent le sud, et le zinc les villes, l’ardoise s’impose dans des régions comme en Bretagne, en Normandie, dans les Alpes et en Touraine.
 
Ce matériau, utilisé depuis longtemps pour sa qualité et son bel aspect est le sujet de cet article, expliquant en détail les caractéristiques et les particularités de la toiture en ardoise, ses points forts et ses points faibles, comment l’entretenir et son prix. Découvrez comment la toiture en ardoise, réputée pour son isolation thermique et phonique, et pour sa résistance dans le temps, peut conférer à votre maison performance et valeur durable.

 

    • Types d’ardoises : Il existe deux types d’ardoises : naturelle, extraite de carrières, et synthétique, fabriquée à partir de matériaux composites. Les ardoises naturelles sont plus résistantes et durables, mais plus coûteuses.
    • Avantages : Les toitures en ardoise offrent de nombreux avantages : durabilité, résistance aux intempéries, bel aspect, isolation thermique et phonique.

    • Inconvénients : Les toitures en ardoise peuvent être plus coûteuses à l’installation et à l’entretien que d’autres types de toitures.

    • Prix : Le prix d’une toiture en ardoise varie en fonction du type d’ardoise, de la surface de la toiture, de sa complexité et de la région. En moyenne, une toiture en ardoise synthétique coûte entre 150 et 210 euros/m², tandis que l’ardoise naturelle coûte entre 210 et 300 euros/m².

    • Pose et entretien : La pose d’une toiture en ardoise nécessite l’expertise d’un couvreur qualifié. L’entretien régulier est nécessaire pour garantir la durabilité et l’étanchéité de la toiture.

La Toiture Ardoise : Caractéristiques de l'Ardoise

Photo d'une toiture en ardoise

 

La toiture en ardoise est un choix classique et durable pour les maisons des régions de la moitié nord de la France. Elle repose sur un matériau naturel aux propriétés remarquables extraite de carrières.
 
L’ardoise est une roche schisteuse imperméable assurant une protection contre les intempéries. Son utilisation ancestrale dans les régions riches en gisements témoigne de sa robustesse et de ses qualités isolantes. Elle protège efficacement du froid, du bruit et du feu, tout en résistant aux variations de température extrêmes.
 
Aujourd’hui, elle est plébiscitée pour son caractère écologique et son aspect naturel. Son ton sombre, allant du gris foncé au bleu, en passant par le violet, le vert et même l’orange, confère un style unique à la maison. Ce matériau s’adapte à toutes les formes de toits, qu’ils soient simples ou complexes, et se décline en différentes formes : droite, rectangulaire, carrée, losange, écaille, ronde, romboïde et ogive.

Différents Types de Toitures en Ardoise : Avantages et Inconvénients

Il existe deux principales catégories d’ardoises : l’ardoise naturelle et l’ardoise synthétique, chacune possédant des avantages et des inconvénients.
 
 
 

Photo d'une toiture en ardoise naturelle1. L’Ardoise Naturelle

L’ardoise naturelle est une roche métamorphique issue de la transformation de roches sédimentaires sous l’effet de la chaleur et de la pression. Elle est extraite de carrières situées dans différentes régions du monde. Chaque carrière possédant des caractéristiques uniques en termes de couleur, de texture et de résistance.
 

 

Les Types d’Ardoises Naturelles :

Ardoise d’Anjou (France) : Réputée pour sa pureté et sa durabilité exceptionnelle.
Ardoise de Schiefer (Allemagne) : Connu pour sa résistance et ses diverses couleurs.
Ardoise de Bangor (États-Unis) : Appréciée pour sa couleur gris foncé et son aspect rustique.
 
 

✅ Avantages de l’Ardoise Naturelle :

  • Une toiture en ardoise naturelle est très résistante aux chocs, à l’abrasion et aux intempéries. Sa durabilité peut durer plus de 100 ans.
  • L’ardoise naturelle est imputrescible, imperméable et a une excellente protection contre les infiltrations d’eau.
  • Le toit en ardoise contribue à améliorer l’isolation thermique et acoustique de la maison, assurant une bonne protection contre le froid, la chaleur et le bruit.
  • Son aspect naturel apporte un cachet unique et intemporel à la construction.
  • C’est un matériau naturel donc écologique, et aussi recyclable.

 

🛑 Inconvénients de l’Ardoise Naturelle :

  • L’ardoise naturelle est un matériau plus cher que l’ardoise synthétique.
  • C’est un matériau lourd. Son poids nécessite une structure de toiture résistante.
  • La pose de l’ardoise naturelle exige des compétences et un savoir-faire artisanal.

2. L’Ardoise SynthétiquePhoto d'une toiture en ardoise synthétique

 
L’ardoise synthétique, également connue sous le nom d’ardoise fibrociment, est un matériau composite fabriqué à partir de fibres minérales, de ciment et d’eau. Elle est une alternative économique à l’ardoise naturelle tout en conservant certaines de ses caractéristiques.
 

 

✅ Avantages de l’Ardoise Synthétique

 
  • Moins cher que l’ardoise naturelle.
  • Moins de contraintes sur la structure de la toiture.
  • Sa facilité de pose peut être effectuée par des professionnels moins spécialisés.
  • Elle possède de nombreux choix de teintes.

 

🛑 Inconvénients de l’Ardoise Synthétique

 
  • Sa durée de vie peut durer environ 30 ans avant de nécessiter un remplacement.
  • Moins résistante aux intempéries, elle peut subir une dégradation plus rapide que l’ardoise naturelle.
  • Matériau non naturel donc moins écologique, et elle n’est pas recyclable.
 
 

L’ardoise naturelle est le choix idéal pour les propriétaires qui recherchent une toiture durable, ayant une bel aspect visuel et écologique, mais elle représente tout de même un investissement important.

Quant à l’ardoise synthétique c’est une solution plus économique et plus légère, mais sa durée de vie est plus limitée.

💬 La pente minimale du toit pour une toiture en ardoise est de 25%. Une toiture en ardoise nécessite des aérations spécifiques pour permettre une bonne ventilation et éviter les problèmes d’humidité.

 

Conseils et bonnes pratiques

 
Privilégiez des ardoises certifiées NF, qui garantissent leur qualité et leur conformité aux normes en vigueur.
Choisissez un couvreur professionnel et expérimenté pour la pose de votre toiture en ardoise.

Techniques de pose pour la toiture en ardoise : Dimensions et Poses

Qu’elle soit naturelle ou synthétique, il existe différentes techniques de pose pour poser la toiture en ardoise. Pour garantir une étanchéité parfaite et une longévité maximale de votre toiture, un savoir-faire et des compétences requises sont indispensables.
 

 
 

Dimensions et Poses

Avant de commencer la pose, il est important de bien comprendre les caractéristiques des ardoises.
 
– Les ardoises naturelles anciennes, souvent utilisées dans les bâtiments anciens, ont généralement une épaisseur comprise entre 3,8 et 9 mm.
– Les ardoises modernes, quant à elles, sont plus fines, avec une épaisseur variant entre 2,6 et 3,5 mm.
 
Dans les régions montagneuses, où le poids de la neige est important, on privilégie toujours les ardoises épaisses, même pour les nouvelles constructions.
 
 
 

Différents Types de pose pour la Toiture en Ardoise

 
Il y a quatre types principaux pour la pose des ardoises :
 

1. Toiture en ardoise en forme Rectangulaire

 
Photo d'une toiture en ardoise en forme rectangulaire
 
Les ardoises sont disposées horizontalement en rangées, chaque rang étant décalé de la moitié de la largeur de l’ardoise, assurant ainsi une bonne étanchéité.
 
 
 
 

2. Toiture en ardoise en forme Losange

 
Photo d'une toiture en ardoise en forme de losange
 
Les ardoises en forme de losange sont posées en quinconce, chaque ardoise recouvrant partiellement celle du rang inférieur, créant un motif visuel et résistant.
 
 
 
 

3. Toiture en ardoise en forme Ogive

 
Photo d'une toiture en ardoise en forme ogive
 
Les ardoises sont disposées en forme d’ogive, créant un effet visuel particulier, souvent utilisé pour les toitures à forte pente.
 
 
 
 

4. Toiture en ardoise en forme Ronde

 
Photo d'une toiture en ardoise en forme ronde
 
Les ardoises rondes sont généralement utilisées pour les toitures à faible pente, donnant un aspect visuel différent.
 

 

Technique de fixation

Il existe deux techniques principales de fixation :
 

a) La pose au crochet :

 
C’est la méthode la plus répandue et la moins coûteuse. Elle s’adapte à toutes les situations et à toutes les zones climatiques. On distingue deux types de crochets :
  • Crochets à pointe : Ils sont plantés dans le bois et sont utilisés pour la pose sur voligeage.
  • Crochets à agrafe : Ils sont fixés sur les liteaux et sont utilisés pour la pose sur linteaunage ou chanlattage.
Les crochets sont soit en acier galvanisé, en acier inoxydable (17% ou 18/10) ou en cuivre. Chacun assurant une résistance à l’oxydation et une durée de vie appropriée.
 
 

b) La pose au clou :

 
C’est la méthode traditionnelle qui est souvent utilisée pour les monuments historiques. Chaque ardoise est fixée à l’aide de deux clous à sa partie supérieure. Cette technique nécessite un voligeage pour permettre le clouage, la rendant plus longue à réaliser que la pose au crochet.
 
 
 

🛠️ Étapes de la pose

 

1. Préparation du support

Avant de poser les ardoises, il est important de bien préparer le support.
 
  • La charpente :Vérifier sa qualité, la section et l’espacement des chevrons.
  • Les liteaux :Calculer leur section en fonction des charges, de l’écartement et de la pente du toit.
  • L’écran de sous-toiture:Installer un écran de sous-toiture entre les chevrons et les liteaux pour une meilleure protection contre l’humidité et la poussière.
  • La ventilation: Créer des entrées et sorties d’air pour une bonne ventilation de la toiture.
 

 

2. La pose des ardoises

  • Repérage des emplacements : Tracer des repères sur les liteaux et les voliges pour l’alignement des ardoises et des crochets.
  • Découpe des ardoises :Couper les ardoises à la taille souhaitée à l’aide d’un marteau et d’une enclume.
  • Pose du premier rang :Commencer la pose par le bas du toit, en clouant les ardoises sur la volige et en laissant un interstice pour le crochet du deuxième rang.
  • Pose des rangs suivants :Recouvrer les rangs précédents en veillant à un bon chevauchement des ardoises pour assurer l’étanchéité.
  • Fixation :Utiliser des crochets ou des clous pour fixer les ardoises en respectant les recommandations du DTU 40.13.
 
 
 

Raccords et accessoires

Rives latérales : Utiliser des ardoises entières et découpées pour protéger les extrémités latérales du toit.
Faîtage : Choisir un type de faîtière adapté à la pente du toit pour assurer l’étanchéité et la ventilation.
Arêtiers : Utiliser des ardoises ou des éléments métalliques pour couvrir l’intersection des deux versants du toit.
Noues : Choisir une technique de pose adaptée à la pente et à l’angle de la noue pour garantir l’étanchéité.

 

  • DTU 40.13 : C’est le Document Technique Unifié 40.13 qui fournit des informations détaillées sur les techniques de pose, les matériaux et les normes à respecter pour les toitures en ardoise.
  • Même si l’ardoise est un matériau durable, il est important de réaliser un entretien régulier de la toiture pour prévenir les problèmes d’infiltration et garantir sa longévité.

💶 Quel est le Prix d'un Toit en Ardoise ?

Le prix d’une toiture en ardoise dépend de plusieurs paramètres, notamment le type d’ardoise, la superficie et la configuration du toit, et la main d’œuvre.
 

Coût de la toiture selon le type d’ardoise (naturelle ou synthétique)

L’ardoise naturelle est plus chère que l’ardoise synthétique, mais garantit une plus grande longévité et une meilleure résistance.
 
  • Le prix d’une toiture en ardoise naturelle varie généralement entre 210 et 300 euros du mètre carré, pose comprise.
  • La toiture en ardoise synthétique est une alternative plus abordable, assurant également une bonne résistance et un bel aspect. Son prix se situe entre 150 et 210 euros du m², avec la pose.
 

 

La superficie et la configuration du toit

La surface à couvrir et la complexité de la toiture (pente, nombre de pans) influencent le coût de la pose. Un toit complexe, nécessitant un plus gros travail, sera plus onéreux qu’un toit simple.
 

 

La main d’œuvre

Le coût de la main d’œuvre varie en fonction de la région, de l’expérience du couvreur et de la difficulté de la pose. Il est important de demander plusieurs devis pour comparer les prix et choisir un professionnel qualifié et fiable.
 
 

Exemple de prix moyen

Pour une maison à pans de plain-pied de 120 m², les prix moyens TTC avec la pose comprise sont les suivants :

 

Prix TTC moyens pour la toiture en ardoise
Type de toiture Prix moyen au m² Prix TTC moyen avec pose comprise (120m²)
Toiture en ardoise synthétique 150 – 200 € Entre 18 000 et 24 000 €
Toiture en ardoise naturelle 200 – 300 € Entre 24 000 et 36 000 €

Ces prix sont indicatifs et peuvent varier en fonction des particularités du projet.

 
 

Le coût de l’entretien de la toiture en ardoise

Une fois installée, une toiture en ardoise demande peu d’entretien. Cependant, des interventions ponctuelles peuvent être nécessaires, telles que le nettoyage, le remplacement d’ardoises abîmées ou le traitement hydrofuge.
Le coût de ces interventions varie en fonction de la surface à entretenir, et des travaux ou du traitement à effectuer.

À qui Faire Appel pour la réalisation d'un toit en ardoise ?

Intervention d'un couvreur professionnel posant des ardoises sur une toiture
 
Pour la réalisation de votre toit en ardoise, il est important de faire appel aux professionnels spécialisés et expérimentés dans ce type de travaux de couverture. Voici les professionnels à contacter pour la réalisation du toit en ardoise :
 
  • Le couvreur spécialisé en ardoises : Un couvreur spécialiste dans les toitures en ardoise dispose des connaissances techniques et des outils adaptés pour poser et entretenir ce type de revêtement. Il est capable de choisir les ardoises les plus appropriées pour votre région et votre style d’architecture, et de réaliser une pose conforme aux normes en vigueur.
  • Une entreprise de couverture : Les entreprises de couverture proposent généralement la pose de toiture en ardoise. Elles disposent souvent d’équipes de couvreurs formés et expérimentés dans ce type de réalisation.

❓ FAQ

1. De quoi est composé un toit en ardoise?

Un toit en ardoise est constitué de plusieurs éléments principaux :
 
  • L’ardoise elle-même : Il existe deux types d’ardoises, naturelle et synthétique.
  • Le support : L’ardoise est posée sur un support en bois, généralement des voliges, ou sur un support en béton.
  • L’étanchéité : Un sous-toiture en feutre bitumé est souvent installé sous l’ardoise pour assurer l’étanchéité de la toiture.
  • Les fixations : L’ardoise est fixée au support à l’aide de clous ou de vis en acier inoxydable.
  • Les accessoires : Les chéneaux, les gouttières, les solins, les faîtages et les arêtiers sont également importants pour assurer l’étanchéité et l’aspect de la toiture.

 

2. Comment étanchéifier un toit en ardoise ?

L’étanchéité d’un toit en ardoise est assurée par plusieurs éléments : le sous-toiture, la pose des ardoises, les accessoires et l’entretien régulier.

Un feutre bitumé est généralement installé sous l’ardoise pour assurer l’étanchéité de la toiture contre les infiltrations d’eau. Les ardoises doivent être posées de manière à chevaucher les unes les autres, en créant un système d’étanchéité par recouvrement.

Les chéneaux, les gouttières, les solins, les faîtages et les arêtiers doivent être correctement posés pour éviter les infiltrations d’eau.

Enfin, un entretien régulier est nécessaire pour détecter et réparer les éventuelles fuites et maintenir l’étanchéité de la toiture. Il est important de faire appel à un couvreur spécialisé en ardoise pour garantir une étanchéité parfaite de votre toiture.

 

3. Quel est le prix d’un toit en ardoise ?

Le prix d’un toit en ardoise peut varier en fonction de plusieurs facteurs.

En moyenne, on estime que le prix d’un toit en ardoise synthétique varie entre 150 et 210 euros du m² (pose comprise).

Si vous faites le choix de l’ardoise naturelle, il faut compter un coût oscillant entre 210 et 300 €/m² (pose comprise).

 

4. Quelle isolation pour un toit en ardoise ?

Il existe plusieurs types d’isolants adaptés aux toitures en ardoise : la laine de roche, la laine de verre et le polystyrène expansé.

La laine de roche est un isolant performant, résistant au feu et à l’humidité.

La laine de verre est un isolant économique et performant, mais moins résistante à l’humidité que la laine de roche.

Le polystyrène expansé est un isolant léger et facile à mettre en œuvre, mais moins performant que les isolants minéraux.

Lire Aussi :

Logo ARS et logo Qualibat RGE

ARS Lille
Zone d’activités London Park
60 rue de Londres N°14
59000 Lille

03.20.95.25.73 contact@ars-toiture.fr

Informations

 

Services

  • Couverture
  • Zinguerie
  • Charpente
  • Rénovation
  • Extension
  • Réfection
  • Étanchéité
  • Bardage
  • Bac Acier
  • Isolation
  • Fenêtres
  • EPDM
  • Gouttière/Chéneau

©2024 UX Themes

Terms Privacy Cookies